Gouvernance et démocratie locale


Moi je suis challenger à Paris, je ne suis pas favorite, je vous l’accorde complètement. Mais si j’étais élue maire de Paris, j’associerais l’UMP et le Parti socialiste à la gestion de Paris et je demanderais à un certain nombre de personnalités d’être en charge de dossiers. Je considère que le pays est déjà dans des difficultés très importantes, je considère que quand on gère des villes, on doit pouvoir gérer au-delà des étiquettes.
Je considère que le maire de Paris devait, demain, ou le plus rapidement possible, être élu directement par les Parisiens, et non pas au deuxième degré comme il l’est aujourd’hui. Il faudrait que le jour de l’élection on puisse élire ses maires d’arrondissement, ses conseillers d’arrondissement, ce serait très bien, et dans une autre urne le maire de Paris (Marielle de Sarnez).

 

Nos propositions

 

Innover pour disposer d’une mairie davantage au service de ses habitants :

  • Faciliter les démarches administratives et assurer une révolution numérique dans le 20ème en recourant chaque fois que possible aux nouvelles technologies pour faciliter la vie des habitants (démarches administratives en ligne,…) ;
  • Ouvrir une « Maison de l’entraide » dans le 20ème jouant le rôle d’interlocuteur unique au service des habitants (en particulier des personnes âgées et des personnes handicapées qui ne peuvent pas se déplacer facilement en-dehors de l’arrondissement), fournissant l’information nécessaire ainsi qu’une assistance administrative et juridique pour les actes de la vie quotidienne (par exemple pour remplir un document administratif, une demande d’aide, de logement social, de microcrédit…). Une permanence physique de nuit sera assurée pour faire face à des cas d’urgence identifiée.

 

Elire un Maire et une équipe municipale proches et à l’écoute des citoyens :

  • S’engager à ce que tous les courriers, toutes les demandes particulières et tous les signalements de problèmes adressés au Maire du 20ème  soient effectivement traités par les services municipaux et reçoivent une réponse (ce qui n’est pas le cas actuellement) dans un délai raisonnable ;
  • Organiser tous les 6 mois, dans chacun des quartiers de l’arrondissement des « marches exploratoires » en présence du Maire d’arrondissement et/ou de ses adjoints, des habitants volontaires et des membres des Conseils de quartier pour repérer in situ les difficultés éventuelles ;
  • Étendre le référendum d’initiative locale aux arrondissements ;
  • Donner aux habitants du 20ème un véritable pouvoir de décision directe et d’amélioration de leur qualité de vie en mettant à disposition un forum sur le site internet de la mairie leur permettant de s’exprimer.
  • Effectuer un diagnostic sur l’existant dans le 20ème sur la démocratie locale :
    • Conseil de quartier : leur fonctionnement, leur budget, leurs référents de territoire – les élus, le profil des membres, leurs travaux , … ,
    • Comité d’Initiative et de Consultation de l’Arrondissement – CICA
    • Conseil de la Jeunesse,
    • COmité de DEVeloppement économique – CODEV,
    • Conseil local de santé mentale,
    • Conseil de la citoyenneté,
    • Conseil des Seniors (des anciens),
    • Conseil municipal des enfants – CME,
    • Comité Local d’Urbanisme – CLU,
    • Equipe de Développement Local – EDL

     

  • Améliorer les modes de nomination des membres des conseil de quartier et veiller au respect de la charte des conseils de quartier ;
  • Mettre en place un Journal des bonnes nouvelles

 

Assurer une gestion rigoureuse et transparente des deniers publics et s’engager sur les résultats de l’action municipale tout au long de la mandature :

  • S’engager à une gestion rigoureuse des deniers publics et diminuer les dépenses de fonctionnement de la Mairie d’arrondissement de 10% sur la durée de la mandature ;
  • Garantir la transparence dans le versement des subventions et dans l’usage qui en est fait par les bénéficiaires en mettant fin au mécanisme actuel de vote des subventions « par paquet de plusieurs dizaines », en rendant public un tableau actualisé et exhaustif des subventions versées (mis en ligne sur le site internet de la Mairie) et en exigeant un compte-rendu systématique sur l’usage fait des deniers publics par les bénéficiaires de subventions ;
  • S’engager sur les résultats en proposant un suivi annuel de l’état d’avancement de chacune des mesures du présent programme (organisation de réunions publiques chaque année de compte-rendu de mandat et publication d’un tableau de suivi annuel).

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>